Print Friendly and PDF

Renforcement des capacités

Afin de favoriser le commerce du bois et des produits bois d'origine légale, les pouvoirs publics et les autres acteurs doivent avoir des capacités suffisantes pour:

  • faire appliquer la loi
  • responsabiliser les gens
  • suivre le bois et réglementer les chaînes logistiques
  • comprendre et respecter les prescriptions légales
  • vérifier la légalité du bois

Toutefois, les pays exportateurs de bois manquent souvent de capacités, ce qui conduit à la persistance de l'exploitation forestière illégale.

Les processus d'Accord de partenariat volontaire (APV) sont utiles pour mettre en évidence les insuffisances, mais aussi pour y remédier. Les capacités peuvent être renforcées pendant le processus APV, ou par les engagements pris par les parties et inscris dans le texte et les annexes de l'APV. La plupart des APV à ce jour ont indiqué les domaines où il y aurait des lacunes à combler, selon les pays partenaires. Pour en savoir plus, consulter la partie du guide «APV de A à Z» consacrée à l'effet des APV quant à l'amélioration de la transparence.

Plus d'information




 

Clause de non-responsabilité. Les informations présentées dans «APV de A à Z» s'appuient sur les enseignements et les données de l'expérience retenus et présentés par la Facilité FLEGT de l'UE et n'engagent donc qu'elle. Pour nous faire part de vos remarques ou de vos questions, veuillez contacter la Facilité FLEGT de l'UE par courriel sur: info@euflegt.efi.int

© European Forest Institute 2016